> Les luttes Solidaires > Féminisme et anti-patriarcat > Provocation scandaleuse : Une marche contre l’avortement le 25 novembre, (...)

Communiqué de presse :

Provocation scandaleuse : Une marche contre l’avortement le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

mardi 13 novembre 2018, par Solidaires Rhône R.L.


Depuis 1960, le 25 Novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Apprendre que des associations anti-choix se réclamant les représentants de la « vie » osent manifester le 25 novembre, nous est insupportable ! 

Encore une fois, on invisibilise les femmes et les violences qui leur sont faites le jour qui doit mettre en lumière ce qu’elles subissent.
Demander la suppression du droit à l’avortement plus de 40 ans après sa légalisation en France est une violence pour les femmes.

Une violence car c’est oublier que les lois restreignant le droit à l’avortement sont criminelles. 47 000 femmes meurent chaque année dans le monde des suites d’un avortement clandestin.

Une violence car cette remise en question a pour objectif de régir le corps des femmes.

Une violence par la culpabilité et le tabou que devraient porter les femmes qui recourent à un avortement.

L’avortement fait partie du parcours des femmes, et plus de 216 000 y recourent chaque année en France. C’est un choix que celui de disposer de son corps : IVG, mon corps, mon choix, ma liberté !

Le 24 novembre, nous appellerons comme partout en France au côté de nombreuses associations et organisations féministes réunies pour le mouvement « Nous Toutes », à marcher pour faire entendre, reconnaitre et lutter contre les violences que subissent les femmes parce qu’elles sont des femmes.

Et parce que cette marche anti-avortement du 25 novembre représente une violence faite aux femmes et à leurs droits, nous demandons son annulation. Le maintien de cette marche représenterait une attaque directe au droit des femmes à disposer de leurs corps. Le maintien de cette marche serait un signal négatif envoyé aux droits des femmes.

Signataires : Planning Familial du Rhône, Filactions, Collectif MeToo, #NousToutes, Femmes Egalité, LGP Lyon, Agir pour l’Egalité, UD GCT 69, Solidaires 69, Sud Education 69, Sud Santé Sociaux, Sud Retraité(e)s, URICFDT Auvergne Rhône Alpes, Ensemble !, PG, NPA, CGA, les Jeunes Insoumis-es du Rhône.





mieux vu avec Firefox